#Nouveauté #Remontées mécaniques #Media

Serre Chevalier produit sa propre électricité


Description

Un projet unique au monde

En vous baladant sur les pistes de Serre Chevalier cet hiver, vous aurez peut-être remarqué les panneaux solaires des 6 premiers sites de production photovoltaïque installés cette année sur certains bâtiments et gares d’arrivée de télésièges, ou encore les éoliennes qui profitent du courant d’air en haut du Prorel.
 

En effet, depuis plus de deux ans, les équipes de Serre Chevalier Vallée Domaine Skiable travaillent sur un projet unique au monde : utiliser simultanément trois technologies de production – hydroélectricité, photovoltaïque et micro-éolien – avec pour objectif de produire 30% de la consommation électrique totale du domaine skiable d’ici 2021 !

Un objectif ambitieux, mais avec 2 500 heures d’ensoleillement par an, un réseau dense de bassins versants et des cols d’altitude bien exposés au vent, Serre Chevalier dispose de tous les atouts pour le développement de ce « mix énergétique » optimum :
les 1 420 panneaux photovoltaïques installés sur les bâtiments existants produiront 527 000 kWh d’énergie photovoltaïque, soit 12% de la production totale. Parmi ces panneaux, certains sont « made in Serre Che » : conçus par la société briançonnaise Sunwind Design, ils ont la particularité d’être des panneaux photovoltaïques souples (tels qu’on peut les voir sur la gare d’arrivée du télésiège des Vallons) qui se sont révélés particulièrement performants. 
– dès cet hiver, deux technologies d’éoliennes, de conception différente et de taille raisonnable pour une meilleure intégration au paysage, ont été installées pour tester leur résistance et leur efficacité face aux conditions climatiques d’altitude. Un modèle de moins de 12 mètres de haut, à rotation horizontale, et d’une capacité de 10 kW est déjà opérationnel. Un second modèle de 6 mètres à rotation verticale pour une production de 5 KW sert de démonstrateur pour plusieurs avancées innovantes. La mise en place du parc micro-éolien d’altitude permettra de produire 8% des besoins en énergies renouvelables de la station.
– les 80% d’énergie restant seront produits en hydroélectricité : entre bassins versants nombreux, retenues collinaires bien réparties et réseaux existants d’acheminement de l’eau, l’équipement de neige de culture du domaine trouve une nouvelle fonction dans la production d’électricité !

Informations