Briançon, patrimonio UNESCO
Città d'arte e di storia

Dalle antiche vestigia all’architettura del 20°secolo, le Città e Paesi d’Arte e di Storia rappresentano il patrimonio in tutta la sua diversità. Una rete di 163 territori, Città e paesi, per vi fanno scoprire la Francia in tutta la sua ricchezza.

Il Servizio del Patrimonio che coordina le iniziative di Briançon, Città d’arte e di storia, ha concepito programmi di visite per singoli, gruppi e per i più giovani, in compagnia di guide conferenzieri riconosciuti dal ministero della Cultura. Propone tutto l’anno delle animazioni per il pubblico e le scuole, e durante le vacanze scolastiche il programma si arricchisce per soddisfare tutti gli interessi e le curiosità.

Pivot du système défensif de Briançon, ce fort imposant a remplacé à partir de 1721 le camp retranché sur le plateau des Trois Têtes, jugé si important par Vauban pour la défense de la ville.

Conçue comme sentinelle avancée de la chaîne de fortifications, cette position assurait le croisement des feux avec le fort des Salettes afin d’interdire l’accès à la ville depuis le chemin du Piémont.

Situé sur une position plus étroite et escarpée que les autres ouvrages, ce fort se développe sur trois plates-formes. Son rôle principal était d’empêcher une attaque de l’assaillant depuis les crêtes.

Ouvrage atypique dans l’histoire de la fortification, ce passage couvert avait une double fonction : assurer la communication du fort des Trois Têtes avec celui du Randouillet   tout en barrant le vallon de Fontchristiane.

Véritable ouvrage d’art, alliant prouesse technique et esthétique, ce pont a été construit afin d’assurer la liaison entre la ville haute et les forts situés sur la rive gauche de la Durance.

Cette adaptation totale au site, avec un étagement des défenses conçu pour assurer un flanquement mutuel, a créé un paysage fortifié exceptionnel qui justifie que les fortifications de Vauban à Briançon trouvent aujourd’hui leur place sur “le toit du monde”.

 

pub