Une vallée authentique dans le département des Hautes-Alpes, au nord des Alpes du Sud, aux confins de l’Italie, entre col du Lautaret et Briançon. La haute vallée est à l'intérieur du Parc National des Ecrins, en zone coeur et zone d'adhésion, et au contact de la haute montagne des Ecrins, Serre Chevalier Vallée s’étend sur 27,7 km et comprend une ville Briançon, labellisée Ville d’Art et d’histoire dont les fortifications Vauban sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, 3 villages phares Chantemerle (commune de Saint-Chaffrey), Villeneuve (commune de la Salle les Alpes), le Monêtier les Bains et 11 hameaux. Ici on se sent au cœur des Alpes, ces lieux semblant avoir échappé au temps , où les autochtones savent accueillir les visiteurs en leur proposant une multitude d’activités.

Serre Chevalier Vallée Briançon est situé dans le département des Hautes Alpes, en Région Provence Alpes Côte d’Azur. Le département des Hautes Alpes est, avec les Alpes de Haute-Provence, la Savoie, la Haute-Savoie un des seuls départements de la chaîne alpine qui n’ait aucune partie de son territoire en dehors de la montagne. C’est l'un des plus hauts départements des Alpes.

Point culminant de la vallée   3664 m, Les Agneaux

L’eau

La Guisane prend sa source au Col du Lautaret. Elle est la rivière qui sillonne la vallée de la Guisane. Arrivée à Briançon, elle se mêle à la Durance qui prend sa source sur les pentes du Montgenèvre. La Durance se jette plus au sud dans le Rhône. Le nom de Guisane est tiré de l’appellation « aquisana » qui signifie « l’eau qui soigne ».

Une eau de source naturellement chaude coule depuis la nuit des temps au Monêtier les Bains. Ses vertus étaient déjà connues des Romains.

L’héritage…

On retrouve de nombreuses traces d’occupation des Romains, dont deux bas-reliefs provenant de Briançon conservés au musée de Gap : la "stèle de Briançon" présentant un couple et leurs enfants, et Andromède sauvée du monstre marin par Persée, deux bas-reliefs en marbre blanc.


Le Moyen Age puis la prospérité économique du XIVème siècle et la volonté de l'église de lutter contre les Vaudois, ont légué à la vallée un fort patrimoine comme en témoigne la présence de ses nombreuses églises, chapelles et autres nombreux petits sanctuaires qui se dressent au gré des alpages.

Les arts savants ont également une présence forte marquée par les nombreux cadrans solaires aux inscriptions latines rappelant la marche incessante du soleil.

Le XIXème siècle sera marqué par le développement des forges, tanneries et filatures ainsi que l’exploitation semi industrielle des mines d’anthracite dont on peut encore voir quelques vestiges de part et d’autre de la vallée.

Origine du nom Serre Chevalier ?

Une vallée aussi chargée d’histoire que celle de la Guisane n’a pas eu besoin de demander à un concepteur de lui dessiner un symbole pour sa station. C’est grâce au patrimoine local que la station a pu réunir ses villages derrière la bannière de l’Aigle couronné, figurant sur les armoiries de la famille Borel du Bez. Quant au nom de Serre Chevalier, il serait issu de : « Serre » qui désigne une butte et « chevalier » un ravin creusé par un torrent.