Le trail (traduit littéralement de l’anglais par “piste, sentier ou chemin”) désigne la course en montagne, mais aussi sur des terrains tout aussi divers que les vallons, le plat, les terrains alpins, les parcs urbains.

Le Trail c'est quoi exactement ?

Sport tendance par excellence, il pourrait paraître tout aussi inaccessible aux novices que les pistes noires de l’hiver…

Pourtant il s’agit d’un sport particulièrement accessible, avec pour objectif d’évoluer dans la nature. La pure sensation de la course, ou de la marche rapide, au sein d’un environnement sauvage est au cœur de cette expérience sportive.

Le “trailer” touche à la liberté de la plus simple des façons, en s’émerveillant du paysage, à l’écoute de ses sensations. Libéré de la pression du chrono, il “profite”. On prend du plaisir et on n’hésite pas à prendre son temps. L’esprit d'entraide est aussi très important dans ce sport individuel à l’esprit collectif.

Ainsi, même les grands débutants peuvent s’y retrouver. La seule condition à la bonne pratique de ce sport ? Avoir le matériel adéquat : sac à dos selon les parcours sans aucun doute,, vêtements techniques évidemment, chaussures de trail assurément !

Alors, convaincu.e ?

Consulter les itinéraires - Espace Trail Briançonnais

 

Pour se dépasser : “l’ultra-trail”

Ceux qui seraient à la recherche de pure performance et de dépassement sportif ne seront pas en reste. En effet, le trail connaît
depuis ces dernières années un véritable boom des trails longue distance, voire très longue distance : l’ultra.
Ce type de course correspond à une distance supérieure à 42 kilomètres (celle du marathon). Certaines courses dépassent cependant largement ce kilométrage, pouvant parfois atteindre les 170 km. C’est par exemple le cas des mythiques courses de l’Ultra Trail du Mont-Blanc, ou encore de la Diagonale des Fous à la Réunion.
Ainsi, ce qui était autrefois perçu comme un entraînement pour le marathon est aujourd’hui devenu une discipline à part entière. 

 

Participer à un Trail à Serre Chevalier Vallée Briançon

Participez à un Trail à Serre Chevalier et s'inscrire :

SerreChe Trail les 10 et 11 septembre 2022 et choisissez votre tour :

  • le Grand Tour des Cerces (60 km – 4000 m de dénivelé positif)
  • le Marathon des Cerces (45km – 3200d+)
  • le Petit Tour des Cerces (26 km – 1850 m de dénivelé positif)
  • le Tour des Chapelles (12 km – 600 m de dénivelé positif)

En savoir plus

Le trail à Serre Chevalier - Briançon

Serre Chevalier est un haut lieu du trail français et européen. Ce sport est historiquement implanté dans la vallée du Briançonnais, et ce depuis 25 ans. Par ailleurs, la nature exceptionnellement intacte permet une pratique idéale. On peut le pratiquer toute l’année. Divers acteurs de la vallée participent à la démocratisation du trail : parcours balisés pour la sécurisation des itinéraires, encadrement et dynamisation par les associations, compétitions. Plus précisément, l’association Trail Serre Chevalier contribue à l’encadrement de ce sport et organise en septembre le Serre Che Trail, ainsi que sa version hivernale, le Snow Trail de Serre Chevalier. Loin de l’image inaccessible des évènements trail les plus médiatisés, la démocratisation du trail correspond à leur ambition. Ainsi, l’association développe divers formats de courses allant de la course pour enfants aux 60 km.

A Serre Chevalier, Alexandre Fine et Laurie Phaï, représentent Serre Chevalier lors des compétitions nationales et internationales. Ce sport et ses figures de proue participent ainsi au rayonnement de la vallée. 

 

L’interview de notre ambassadeur, Alexandre FINE
  1. Qu'est-ce qui distingue selon toi la compétition en trail des autres compétitions ? 

La découverte de la nature distingue le trail de toute autre compétition de course. Les terrains ne sont jamais monotones. Ces deux critères sont vraiment distinctifs. En effet, courir sur route peut devenir lassant sur un parcours de 50 kilomètres, alors qu’en trail le terrain évolue en permanence. L’entraînement sur route reste cependant indispensable dans le cadre de la pratique du trail.

  1. Comment expliques-tu le rapide développement du trail ces dernières années ? 

Le trail s’est beaucoup développé, principalement grâce aux réseaux sociaux. Son côté visuel mais aussi la compétition qui peut être lancée entre copains ou followers ont propulsé ce sport.

Aussi, la possibilité de changer d’air et de profiter d’un cadre ouvert et naturel a été très appréciée en période de Covid. Vous courriez en forêt pendant le confinement ? Vous avez déjà fait du trail !

  1. Quelles compétences faut-il pour être un bon trailer ?

Un bon traileur est un sportif complet. La course est souvent plus lente que sur route, mais il s’agit d’être un bon grimpeur, ainsi qu’un bon descendeur. C’est la force mentale qui est au moins aussi importante que la force physique. Il faut pouvoir se refaire dans les “downs” et cela demande beaucoup d’énergie psychologique. 

  1. Portrait d’un traileur briançonnais 

J’ai débuté le trail au club de Serre Chevalier il y a six ans. Je pratiquais déjà la compétition de haut niveau en ski de fond depuis plusieurs années. Cependant avec le lancement de la boulangerie Fine, cette activité n’était plus compatible avec ma vie professionnelle. Je souhaitais tout de même continuer à m’impliquer dans les compétitions sportives, et le format des entraînements et des compétitions de trail me convenait parfaitement. J’ai eu la surprise de voir que j’avais particulièrement bien performé lors de mes premières grosses compétitions de trails. Espoir en 2017, j’ai remporté le championnat de France en 2018. Grâce à cette victoire j’ai pu décrocher le statut de sportif de haut niveau en trail et j’ai été retenu pour faire partie de l’équipe de France élite. En 2019, à la surprise générale, nous avons remporté le championnat du monde par équipe, ce qui n’était pas arrivé depuis trente ans !

  1. Qu’est-ce qui te plaît dans ce sport ?

Je suis né dans la nature du briançonnais, cela me permet de me retrouver dans un milieu dans lequel je me sens particulièrement à l’aise. La grande diversité des conditions de courses éveille une grande curiosité chez moi. Comme chaque sortie est unique, il est beaucoup plus difficile de se lasser de ce sport. Aussi, contrairement à de nombreux sports, les conditions extérieures jouent très peu sur le résultat final. Le niveau reflète alors réellement la valeur sportive. On retrouve rarement un tel niveau d’authenticité dans la performance sportive. Enfin, la simplicité de la pratique est pour moi une réelle source d'attrait. Les grosses performances ne sont pas nécessaires pour profiter pleinement de ce sport et prendre du plaisir à évoluer dans la nature. Grâce aux superbes paysages que vous serez amenés à traverser, pas besoin d’être un champion pour pratiquer et apprécier le trail !

[ Propos recueillis en juillet 2022 ]

 

Sur le même thème