Les vacances de la Toussaint, une période de transition qui nous donne envie de sortir les gros pulls, ramasser du bois, creuser des citrouilles,....

La transition

Image
Mélèze

Entre les mille reflets de la nature qui rougit et jaunit, les desserts à la cannelle, la cueillette de champignons et les films d’Halloween, même si les jours raccourcissent, l'automne est une période très propice aux balades au ralentissement et à l'introspection. Mais cette saison apporte aussi une sensation de chaleur et de confort à l'approche des célébrations de Noël en famille.

Avant de laisser opérer toutes ses métamorphoses, introspection, ralentissement ...Profiter juste de l'INSTANT présent à Serre Chevalier.

 

Image
L'hiver à Serre Chevalier

Juste après

Il est 8h du matin, le ciel semble presque toucher le sol, la température se rapproche du zéro… J’ai maintenant la tête  dans les nuages, le vent se lève et avec lui les premiers flocons font leurs apparitions. Il est là, bien là, l’or blanc tant espéré, tant attendu. Lui, qui en recouvrant tout notre paysage, enveloppe Serre Chevalier d’un voile magique….. ça tombe bien je viens de ressortir mes après ski du grenier et tout mon matériel de montagnarde.

Il est temps de mettre le nez dehors.....
C’est le silence, quelle étrange sensation ce silence ouaté. Tous les bruits sont assourdis, une sensation de grand calme, d’apaisement, de silence absolu m’envahit. Les flocons qui flottent encore lentement dans l’air me poussent eux aussi à limiter mes mouvements pour ne pas déranger le silence. Le crissement sourd de mes pas dans la neige fraîche provoque un sourire béat sur mon visage. Elle est là !!! Vive l’hiver !
Bienvenue à Serre Chevalier.
 

L'éveil des sens
Video URL
Image
Hébergement picto
Me loger sur place

Réserver mon logement

Offres à saisir !!!
C'est maintenant et c'est jusqu'à 19% de réduction sur votre hébergement , n'attendez plus pour réserver !!!

En savoir plus

Image
Bon plan
Je suis nu l'hiver, qui suis-je ?

Je suis un montagnard, membre de la famille des Pinacées, souvent accompagné du Pin Sylvestre, je suis ? Je suis .....?

Le mélèze

Ma particularité et pas des moindres, contrairement à tous mes cousins conifères je perd mes aiguilles l'hiver. Elles passent du dorés au rouge avant de brunir, c'est alors la flambée de mélèzes.
Mes délicates aiguilles toutes douces tombent alors pour créer un tapis d'humus propice à l'accueil des graines de tous mes copains du coin.

 

L’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur